TÉLÉCHARGER SALIF PROLONGATIONS GRATUITEMENT

F Je vous passe les présentations de son état civil, Wikipedia fera parfaitement le travail pour ceux qui veulent vérifier, mais une chose est sûre, Salif est un génie. Repéré à 13ans par Zoxea, le rappeur du Pont Sevres fait ses armes dans la deuxième moitié des années 90 à côté de la grande école du Discret après son premier projet en solo se concentrant davantage avec son binôme EX avec lequel ils forment le groupe Nysay, il apparaît sporadiquement sur des albums et des compilations. Ce CD recèle de morceaux aux discours intemporels et de constats amères saupoudrés de comparaisons fines et qui tapent dans le mille. Cette décennie a néanmoins eu un impact considérable sur la culture autant mainstream que underground.

Nom:salif prolongations
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:50.64 MBytes



Accompagnée par son alter ego Fon, tous les deux entrainés sur les bancs du fameux centre de formation de Boulogne Billancourt, c'est aux seins de l'Associaiton Sportive Du Peuple qu'ils entament leur premier match. Le spectacle est au rendez-vous, les deux zygotos laisses les tribunes sans voix : tout juste 19 ans et ils ne semblent déjà plus rien avoir à apprendre.

Rapides sur les ailes, solide en défense, un jeux de jambes incroyable en attaque le tout cimenté par une complicité aussi paradoxale qu'efficace Une passe, un crochet et on a marqué. Premier but pour Salif, l'affaire est quelque peu étouffée par le brouhaha ambiant et la médiatisation du championnat, mais les filets du rap français on tremblés, et il n'ont toujours pas réussis à s'en remettre.

Et Le rap jeu aussi : les investisseur se sont retiré pour miser sur de nouveaux courant musicaux plus porteur in raï n b we trust , l'une après l'autres les équipes coachées par les anciens ont pris la directions des vestiaires, les jeunes ont pris la relèves, les insultes et les cartons pleuvent, les temps ont changés donc. Et c'est cette époque troublée que choisi le jeune prodige du micro rond pour revenir sur l'herbe des stades. Le King auquel on a pu l'assimiler à ses débuts, n'est plus d'actualité et se sont bien les préceptes du DUC précité que le Boy suit désormais.

Le maillot chaleureux du IV my people, laisse désormais place au chrome froid, au bleu acier et au rouge sang de la nouvelle génération. Fini l'auto-dérision, fini l'ambivalence, désormais les yeux sont fixés sur un seul point, les cages, un seul objectif, marqué des buts, et peu importe les sifflets de l'arbitres ou les blessures des adversaire, si t'es pas numéro dix à paname t'es la banane du siècle. Et Salif déteste les bananes.

Le virage, remplis des fans de la première heures venus en masse pour l'occasion, reste silencieux, surpris, inquiet. Tout a changé. Le flow, les images, le choix des instrus, tout, ou presque. Où est donc le milieu de terrain polyvalent qui avait surpris par son habilité à jouer sur tous les posts? Où est son complice et bras droit Fon? Où est l'humour, la joie et la bonne humeur qui pointaient par moment le bout de leurs sourires?

Mais Salif n'est pas là pour répondre aux questions. Il est là pour marquer. Et la technique, elle est toujours là, beaucoup plus brutale, violente mais terriblement affuté et efficace. Le match se termine dans un ambiance étrange. Ceux à qui s'adresse ce regard restent perplexe L'arbitre lui, comme il en a pris l'habitude ces dernières années, ne sais plus trop ni quoi faire, ni quoi siffler, ni quoi dire, si ce n'est tenter de sauver son cul et filer en vitesse.

Les règles ont tellement changées que plus personne n'est capable de savoir qui est vainqueur, qui est vaincus, et de toute façon, syndrome du Zidane dont l'ombre ne veut décidément pas quitter cette chronique, il faudra bien probablement faire appelle au quatrième arbitre et revisionner un bon nombre de fois le match pour en connaître la véritable issus.

Salif lui n'en a plus rien à foutre. Certains doutes de l'issue du match? Si vous avez loupé le match qui vient de se dérouler,que le bordel ambiant a attiré votre attention ou que vous faites partis de ces fans de la première heure encore dans l'expectatif, asseyez-vous juste à coté, là, décapsuler une première HK, vérifiez que vous ayez un parpin bien lourd à porter de mains au cas ou, et regardons ensembles ces 2h12 de prolongations.

Et il ne le fait pas à moitié, alors même que sortent un nouveau projet Nysay, et le street CD d'EXs. Vous avez dit productif? Et pas qu'un peu Là ou beaucoup nous aurait livré une simple mixtape voir rien du tout avec quelques rebuts de studio et les derniers feat du moments écouté et réecouter fois ce qui sera aussis le cas ici, mais pas que , Salif lui arrive avec 2 CD, 37 titre, dont pas mal d'inédit et 3 clips tous frais.

Même les quelques titres repris de Boulogne Boy on était réactualisés pour l'occasion. Le style a certes changé, mais l'auditeur n'en est pas pour autant pris pour un con. On aime ou on aime plus, Salif fait toujours du bon boulot. Les titres s'enchainent, le mix est bien plus que potable, les instrus de qualités.

Les afficionados de l'écurie Neochrome sont ravis, le son et lourd, violent. Où est la joie? Et tous le reste? Où sont les réponses à nos questions? Je vous renverrai pour commencer à l'outro de boulogne Boys. Et puis.. Écoutons un peu ce qu'a à dire le mc Desséché au fond d'un verre de vodka vide. Fini l'auto-dérision, donc définitivement. Mais pourtant Voilà désormais a quoi l'auditeur devra s'habituer. Hier on bâtissait son toit au dessus des lois. On comprend mieux les difficultés de l'arbitre.

J'revois tout, repense à tout, réponse à rien Le second CD reprend les différentes apparitions de Salif entre et Le rythme s'accélère, le mc ne bronche pas. Toute la crème du terrterr y passe et Salif s'y fait une place en patron, sans sourciller. Le nouveau Salif est au top de sa forme, déconcertant de facilité. Vous en voulez plus? Tenez, prenez en plus, et même encore plus, et puis plus encore, de toute façon j'arrive pas à être mauvais.

Les couplets s'enchainent, rarement moyen, souvent excellent, le nombre d'assonances , de rimes à la mesure carrée, font peur, les images défilent et s'enchaine à la vitesse des CBR Et quand bien même le texte ne suffit plus, Salif nous sort l'attirail flowistique lourd.

Coupures, blocage, roulement J'ai entendu quelqu'un dire Booba? Possible, mais alors sans forcer et toujours de manière Les invités n'ont que le temps de s'écarter pour laisser passer le Black Skin. Les pauvres Aketo et Soprano finiront même mal en point.

Les autres alternes entre bon, et strict street minimum syndicale neochrome milite pour le droit des rappeurs au travail, vous saviez pas? Entre autre. L'album sera beaucoup plus intimiste, a dit l'intéressé.

TÉLÉCHARGER JOUDIA LYOUM GRATUIT

Salif – PROLONGATIONS

.

TÉLÉCHARGER SOLO DOMINIQUE DUVIVIER GRATUIT

prolongations

.

Similaire